ArcMC-Signale- Journée d’étude « Sources orales…. » 19/01/2015

Nous signalons  la journée d’étude organisée  sur le thème « Sources orales, sources sonores à l’âge du numérique. Du traitement des données à la valorisation des ressources »  organisée par le LARHA-IFé (Équipe du Pôle Images-sons-mémoires) et le Laboratoire d’Études Rurales (LER).

Parmi les organisateurs de cette journée on retrouve Édouard Lynch qui est aussi  responsable du pôle « Monde ruraux » du consortium « Archives des Mondes Contemporains » (ArcMC)

Les rencontres se dérouleront le 19 janvier 2015 0 l’institut français de l’Éducation, ENS, Lyon.

Plus d’informations : adobe-pdf-logo ProgrammeJE-19janvier2015

Présentation de la journée : Dans un paysage des humanités numériques en plein essor, la multiplication des outils techniques disponibles pour le traitement des données pose à la recherche en sciences humaines et sociales des questions de plus en plus complexes. Les logiciels permettant de traiter des bases de données conséquentes ouvrent des perspectives nouvelles à l’usage des sources orales et, plus généralement, sonores (témoignages filmés, enregistrements…), et à la recherche. Une fois archivées, les données sont à même de documenter des champs peu couverts par les sources conventionnelles. Elles contribuent à renouveler les problématiques et les approches. Les procédés techniques facilitent aussi bien l’archivage de ces données, leur constitution en sources, que leur traitement analytique et leur valorisation. Le foisonnement des propositions techniques, leur complexité d’utilisation peut toutefois plonger dans la perplexité et décourager plus d’un chercheur. Par ailleurs, les possibilités d’exploitation des données qu’elles offrent, mais aussi leurs limites influent sur les méthodes d’analyse, voire sur les choix de problématisation. Enfin, le recours au numérique et à des outils fondés sur le partage des données, le travail collaboratif et la diffusion n’est pas sans soulever des problèmes éthiques et juridiques. Cette journée aura pour objectif de réfléchir à la rencontre entre les sources orales et certains outils numériques développés ces dernières années. Les interventions tenteront de clarifier les possibilités et les perspectives ouvertes par des logiciels permettant le traitement des données. Seront abordées les questions de la captation des données, filmées ou enregistrées, de leur traitement, de l’indexation et du catalogage, de l’interopérabilité entre des systèmes de conservation des données. La réflexion portera sur les usages, principalement scientifiques et pédagogiques, sur la production et la valorisation des ressources. Elle englobera les questions éthiques et juridiques soulevées par le numérique. Les contributions porteront sur différents types de corpus et leurs auteurs pourront présenter des outils, des programmes et des réalisations concrètes.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.