Séminaire de Mémoires Visuelles

  • Alain Bertho, professeur d’Anthropologie, porteur du programme (UMR Lavue, Msh Paris Nord)
  • Serge Wolikow, professeur émérite d’Histoire contemporaine,  TGIR Corpus “archives des mondes contemporains”
  • Francine Saillant, CELAT, professeure d’Anthroplogie, Université Laval (Québec)
  • Raphaële Bertho, MC Sciences de l’Information et de la Communication, MICA, Culture Visuelle
  • Claude Mussou, INA
  • Jean Pierre Salmon, MC d’Informatique, MICA
  • Jacques Guyot, professeur en Sciences de l’Information et de la Communication, CEMTI
  • Sylvain Lazarus, professeur d’Anthropologie,LAVUE
  • Ulrike Riboni, doctorante contractuelle, CEMTI
« Mémoires Visuelles » est un programme de recherche pluridisciplinaire sur la production et la circulation en ligne des images vidéos liées à des mobilisations sociales dans le monde contemporain. Ce programme associe des anthropologues et des spécialistes des sciences de l’Information et de la communication dans une double enquête : une enquête sur le Web afin de constituer des corpus et d’en analyser les usages, une enquête auprès des mouvements sociaux afin d’analyser leur usage de ces images. Les deux enquêtes convergent dans l’archivage et le catalogage de ces vidéos. Cette dimension du programme est intégrée au consortium IR Corpus « Archives des Mondes Contemporains » labellisé fin 2012.

 

Porté par la Maison des Sciences de l’Homme de Paris Nord qui abritera l’outil collaboratif en ligne mis en place pour cette recherche et sa pérennisation en Observatoire, le projet associe deux UMR (Laboratoire Architecture Ville Urbanisme Environnement LAVUE UMR 7218 et – Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative LESC UMR 7186), deux équipes d’accueil de sciences de l’Information et de la Communication (l’EA 4426 Médiation, Communication, Information, Art MICA de l’Université de Bordeaux et l’EA  3388Centre d’Etude sur les Médias, les Technologies et l’Internationalisation CEMTI de l’Université de Paris 8), l’Institut National de l’Audiovisuel et le Centre interuniversitaire de recherche sur les lettres, les arts et les traditions (Universités UQAM/LAVAL/UQAC – Canada).

L’hypothèse du programme est que la production multiple et la circulation de multipliée des images vidéos liées aux mobilisations sociales constituent aujourd’hui un élément clef du répertoire des mobilisations contemporaines dans le monde. Cet élément de répertoire a deux dimensions : celle de l’écriture et celle du partage subjectif. Il ne s’agit donc pas de les analyser ici comme des sources d’informations visuelles et documentaires plus ou moins fiables sur les faits et les événements qu’elles présentent, mais comme une écriture individuelle ou collective destinée à l’interlocution et au partage. En ce sens, leur production et leur circulation nous donne à voir, et à lire, la nature de l’implication subjective des individus ou de groupes dans les mobilisations. Au-delà de ces constats attendus et connus sur le rôle des « réseaux sociaux », il s’agit là d’un saisir un usage des NTIC qui fait réellement le lien entre l’événement et la Toile, la place de chacun et son rapport aux collectifs, réels ou virtuels, mais le plus souvent éphémères.

La méthodologie est triple. Il s’agit d’abord de constituer des corpus liés à des événements ou à des mobilisations spécifiques répartis sur plusieurs continents en fonction de leur intérêt et des compétences des membres des équipes.  L’analyse de la circulation et des usages de ces vidéos sur le Web constituera le premier volet du programme. Des enquêtes seront menées sur les pratiques des mouvements en matière de production d’image s et de mise en ligne. Il s’agit enfin de construire un outil collaboratif public et ouvert en ligne et un portail constituant un catalogue en ligne  d’URL de vidéos, organisé et documenté, avant archivage.

Etaient aussi présents : Marta Lotto (LAVUE), Eris Citarel (LAVUE), Leo Elicio (Recherches Européennes), Gabriel Popovici (MSH Paris Nord), Lucyna Derkacz (LAVUE).

archives mondes contemporains

Il s’agit de présenter l’activité et les premiers résultats du consortium Archives des mondes contemporains. Celui-ci étant organisé en groupes de travail thématique, chacun pourra présenter son travail et ses réalisations: agenda et compte-rendu des différentes manifestations centrées sur les questions de documentation, de traitement des données, de numérisation. Une part importante sera dédiée aux échanges en matière de format de fichiers et de questions juridiques concernant la propriété intellectuelle de la documentation. Des informations relatives au fonctionnement du consortium et ses activités d’ensemble seront diffusées sur ce carnet. Sera également relayée l’actualité du TGIR Corpus dans la mesure où elle concerne le consortium, de même que seront publiés les appels à projet et à contribution portant sur les archives des mondes contemporains.