Groupe méthodologique et technique

Présentation

Ce groupe méthodologique s’est créé afin de réfléchir aux outils, pratiques et méthodes utilisés au niveau du traitement et de la diffusion des ressources (archives papiers, numériques, revues, fichiers divers, bases de données, nouveau outils) par chaque équipe partenaire, le but étant de partager les expériences au sein des équipes du réseau et même au-delà.

Axes de travail

Traitement des archives nativement numériques (mail, archives du web)

Equipe: MSH Dijon, BDIC

Automatisation, océrisation, fouille, indexation, ontologies, outils de diffusion
  • Chaine de traitement : de l’océrisation à l’xml-ead pour les revues. L’Objectif est de mettre en place une méthodologie pour créer des instruments de rechercher de manière semi-automatique, à partir de l’ocerisation des tables de matières de revues.
  • Réflexions sur l’indexation, l’enrichissement et l’interrogation des corpus. L’objectif est de corriger de manière semi-automatique une liste d’entrées d’index qui comprend des erreurs de saisies
  • Réflexion sur la normalisation des index, l’utilisation de référentiels ou la création de listes d’autorité
  • Séminaire web sémantique
  • Restituer visuellement des données issues d’instruments de recherche
  • Croiser les données issues d’instruments de recherche pour en faire ressortir des corpus communs
  • Outils de publication. L’objectif est de faire un échange sur les outils existants, de faire une comparaison des outils existants, notamment sur les plate-formes modulaires de type Omeka (qui s’appuie sur des plugin pour apporter de nouvelles fonctionnalités)

Equipe coordinatrice : MSH Dijon, Archives nationales, ISH Lyon, MSHE (Besançon)

Archives de la recherche

Groupe de travail qui se propose de réfléchir et travailler sur le traitement méthodologique des archives de/pour la recherche. L’idée est de poursuivre le travail entrepris durant les années de labellisation du consortium en orientant les activités à venir sur les points suivants :

  • Réalisation d’un état de l’art
  • Questions juridiques (fonds publics ou fonds privés : fonds de chercheur, fonds thématiques (programme scientifique collaboratif, fonds organiques (de laboratoire), prise en charge des fonds, conventions, communicabilité, anonymisation, etc.)
  • Question du traitement technique et descriptif avec notamment l’indexation (importance du vocabulaire/index par discipline concernée)
  • Question des fonds « mixtes » : archives et documentation / papier et numérique
  • Archivage pérenne : appui sur institutions et organismes spécialistes de l’archivage à long termes. Travail sur la réalisation d’un cahier des charges en ce sens.
  • Valorisation : publication ouverte / restreinte

L’objectif est de mettre en place un atelier au sein duquel des cas pratiques seront réalisés en prenant en considérations toutes les étapes du traitement, de la prise en charge jusqu’à la valorisation des fonds d’archives.

Equipe: MSH Dijon, ISH, MSH Bretagne

La réunion de lancement du groupe s’est tenue le 23 juin 2017. Pour en savoir plus, cliquez ici