Archives de catégorie : Activités

Aux « sources » de l’histoire sociale, entre collecte et enquêtes: 30 mars 2017

À l’occasion des 50 ans du Centre d’histoire sociale (1966) et des 70 ans de l’Institut français d’histoire sociale (1948), l’université Paris 1 (Centre d’histoire sociale), l’université Paris 8 et les Archives nationales proposent, au cours de l’année 2017, un cycle de deux ateliers « Campus Condorcet » et une journée d’étude, consacrés à l’histoire des mobiles et des méthodes de l’histoire sociale.
À partir d’un état des lieux collectif des institutions se proposant de documenter le « social », sinon la société, en France comme en Europe, il s’agit d’examiner, depuis la fin du XIXe siècle, comment s’est élaborée une collecte active, associative et volontariste des « sources » et des archives destinées à permettre de construire un objet total : l’histoire sociale. Entre histoire et sociologie, entre économie et mouvement social, les deux ateliers des 30 mars et 27 avril 2017, préparatoires à une journée d’étude de synthèse le 29 septembre, entendent revenir sur l’histoire parallèle de la mise en archives de documents issus du monde social et du déploiement de l’histoire sociale comme objet et sujet de recherche.

Programme
9 h

Accueil des participants et du public
9 h 15

Propos introductif
Françoise Banat-Berger, directrice des Archives nationales
9 h 30

Introduction et présentation des ateliers
Marie-Cécile Bouju, Pascale Goetschel, Yann Potin et Rossana Vaccaro

9 h 45 – 11 h
Collectionner/Collecter le social ? Le « Musée social », expériences et précédent
Françoise Blum, université Paris 1/CHS, Michel Prat, CEDIAS-Musée social, et Antoine Savoye, université Paris 8/CIRCEFT/CEDIAS

11 h – 11 h 15
Pause
11 h 15 – 12 h 30

Institutions et sources de l’histoire sociale européenne
Modérateur : Christophe Charle, université Paris 1

La grande dispersion entre-deux-guerres (Amsterdam, Moscou, Francfort, Vienne), Jean-Numa Ducange, université de Normandie-Rouen, EUROSOC,

Jacques Paparo, fondation Friedrich-Ebert, Bonn,

Institut international d’histoire sociale d’Amsterdam [un représentant, sous réserve]

12 h 30 – 14 h
Pause déjeuner

14 h – 15 h 45
Expertiser, réformer, enquêter : sociologie et « documentation » sociale :

Enquêtes et collectes autour du Groupe d’études socialistes
Nicolas Mariot, CNRS/CESSP (Modérateur)

Albert Thomas et les supports de l’expertise sociale,
Adeline Blaszkiewicz-Maison, université Paris 1/CHS,

Le Centre de documentation sociale (1919-1940) : un centre de sociologie ?
Thomas Hirsch, Archives nationales/Labex HASTEC

Les expérimentations britanniques du Mass Observation (1937-1949)
Ariane Mak, CRH/EHESS

15 h 45 – 16 h
Discussion conclusive

Téléchargez le programme

Retour sur l’AG de l’AHCESR : « La numérisation de sources d’histoire contemporaine »

Serge Wolikow, Jean-Numa Ducange et Françoise Blum, en tant que membres du Consortium Arcmc, ont été invités  par « l’Association des historiens contemporanéistes de l’enseignement supérieur et de la recherche » pour présenter les projets numériques autour des sources d’histoire contemporaines et partager leur expérience dans ce domaine.
Cette assemblée qui regroupait des enseignants chercheurs venus de nombreux  établissements a suivi avec attention les exposés et débattus des possibilités et des problèmes posés par l’usage du numérique pour les travaux de recherche.
Pour écouter les interventions, cliquez ici.

« Autour de Georges Haupt et de ses archives »: séminaire EUROSOC

Le consortium ARCMC soutient le séminaire organisé dans le cadre du projet EUROSOC: « Autour de Georges Haupt et de ses archives : le socialisme européen et l’Internationale ».

Université de Rouen Normandie, UFR Lettres Sciences Humaines. Bâtiment A
7 décembre 2016, 10h-18h, Salle A509

La bibliothèque de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH, Paris) vient de rendre public le fonds d’archives de l’historien Georges Haupt (1928-1978). Ce fonds comprend d’importantes ressources relatives à l’histoire du socialisme européen d’avant la Première Guerre mondiale, notamment sur l’Europe de l’Est et les Balkans. G. Haupt avait conservé une partie significative des archives de Camille Huysmans, homme politique belge qui fut secrétaire du Bureau socialiste international, l’organe de direction de l’Internationale socialiste au début du XXe siècle fondée en 1900. Cette nouvelle documentation permet d’approfondir notre connaissance de l’histoire du socialisme et des débats qui le traversent avant 1914. Cette journée entend faire le point sur des recherches récentes sur le sujet, inspirées par les méthodes d’études proposées par G. Haupt et par les renouveaux proposés par l’histoire transnationale.

Programme

Téléchargez le programme en pdf

  • 10h00-10h20 : Jean-Numa Ducange, MCF en Histoire contemporaine, coordinateur d’EUROSOC : État d’avancement du projet EUROSOC
  • 10h20-10h35 : Discussion

MÉTHODOLOGIE

  • 10h35-11h00 : Élisa Marcobelli, docteure, EHESS : Les socialistes français, italiens et allemands et la paix avant 1914
  • 11h00-11h15 : Discussion
  • 11h15-11h30 : Pause

ÉTUDES DE CAS (1)

  • 11h30-12h45 : Présidence Jean-Numa Ducange
    • Lucie Guesnier, docteure, Université de Paris 1 : Le cas du socialisme roumain
    • Alexandre Riou, master 2, Université de Rouen : Naissance et développement du socialisme tchèque
    • Frank-Olivier Chauvin, doctorant, Université de Rouen : Les socialistes ottomans et l’héritage révolutionnaire français
  • 12h45-13h00 Discussion

ÉTUDES DE CAS (2)

  • 14h30-15h20 : Présidence Michel Biard, directeur du GRHis
    • Pierre Alayrac, Master 2, ENS Paris : Le congrès de Londres (1896) : comprendre le déroulement d’un congrès socialiste
    • Andréa Benedetti, doctorant, Université de Strasbourg : Le Bureau socialiste international : nouvelle approche
  • 15h20-15h35 Discussion
  • 15h35 16h Pause

TABLE RONDE AUTOUR DES ARCHIVES DE GEORGES HAUPT

  • 16h00-17h20 Présidence : Serge Wolikow, Consortium mondes contemporains
  • Julien Pomart (Archiviste, FMSH), Maria Grazia Meriggi (Professeure, Université de Bergame), Michel Dreyfus (Directeur de recherches émérite, CNRS), Julien Hage (MCF, Université de Paris X-Nanterre)
  • 17h20-17h45 : Discussions et conclusions

L’instrument de recherche des archives de Georges Haupt est désormais en ligne sur le portail Nabû de la FMSH.

 

Journée d’étude « Brigadistes et volontaires étrangers dans la Guerre d’Espagne : retour aux sources »

Brigadistes et volontaires étrangers dans la Guerre d’Espagne : retour aux sources
Mercredi 23 novembre 2016, Université Paris Nanterre, Bâtiment B, salle des conférences

Cette journée d’étude, organisée par la BDIC en partenariat avec les Archives nationales, donnera à voir la diversité des sources sur les Brigades internationales, déjà versées dans des institutions patrimoniales ou encore entre les mains de collectionneurs privés. Elle sera aussi l’occasion de faire le point sur l’évolution des outils permettant de repérer ces archives et de réfléchir à leurs différents usages — pour en proposer de nouvelles lectures.

Cette démarche s’inscrit pleinement dans les réflexions du Consortium Arcmc de la TGIR Huma-Num qui envisage de poursuivre cette initiative par le développement d’une indexation multilingue.

A cette occasion, Françoise Blum du Centre d’Histoire Sociale, membre du consortium Arcmc, présentera l’exposition virtuelle « Marty et les Brigades internationales » réalisée sur Omeka (http://chs.huma-num.fr) en s’appuyant sur les services d’Huma Num (Nakala, espace d’hébergement web).

De même, Serge Wolikow représentera le consortium Arcmc notamment lors de la table ronde consacrée aux  sources à découvrir et à sauvegarder (collections patrimoniales, collections privées).

Consultez le programme de la journée